La chaleur bien présente ces dernières semaines devraient continuer à s’imposer ces prochains jours.

Jusqu’à mercredi le vent de nord restera bien présent sur la région. Ce qui limitera la hausse des températures durant les journées. On attend même une petite baisse du mercure entre mardi et mercredi. De l’air légèrement rafraîchie s’infiltra par le nord/nord-est de la France. Les maximales ne dépasseront plus les 30° sauf peut-être sur l’extrême sud de l’Ardèche et de la Drôme.

Fortes chaleurs vendredi

Cet air bien ventilé et plutôt agréable laissera place à un temps de nouveau plus chaud à l’approche du 14 juillet. La journée de vendredi s’annonce très chaude, les maximales pourront se rapprocher des 32 à 35° l’après-midi, ce qui en fera probablement l’une des journées les plus chaudes de ce début d’été.

Avec cette chaleur bien installée, les orages devraient progressivement revenir durant le week-end du 14 juillet, mais sans doute de manière isolée. Selon les dernières tendances, ces orages devraient surtout concerner les massifs, mais des débordements dans les plaines ne seront pas à exclure (surtout dimanche). Ce week-end verra probablement le retour de la bise et du mistral. Ce qui aura pour conséquence une nouvelle baisse progressive des températures. Mais comme nous partirons de très haut, il est fort à parier que cette fin de semaine restera plus chaude que la normale.

Par la suite, un système perturbé pourrait se mettre en place par le nord-ouest de l’Europe. Il est encore difficile d’estimer pour notre région, si elle sera influencer par ces conditions. La chaleur pourrait rester menaçante de la méditerranée aux Alpes. C’est une récurrence qui risque d’être difficile à déloger sur le long terme.

L’air frais par l’ouest arrivera t-elle à gagner nos régions en début de semaine prochaine ? Ce n’est pas encore gagné. 

Share This