Sélectionner une page

Malgré un bon ensoleillement et une faible pluviométrie. Les températures ont eu du mal à grimper ces derniers jours. La faute à des hautes pressions vissées sur le nord de l’Europe, ramenant de l’air perpétuellement frais.

On relève notamment un nombre important de jours de gel, notamment dans les plaines du nord de la région.

Par exemple 9 jours de gel déjà recensés à Vichy, c’est plus que durant tout le mois de février dernier !

Pour retrouver trace d’un début avril encore plus frais Il faut remonter au milieu des années 90, localement 1996 ou plus généralement 1994. Cette première quinzaine d’avril 2021 reste néanmoins proche de celle de 2003 (marquée également par d’importantes gelées tardives sur la région) et loin de nombreux mois d’avril encore beaucoup plus frisquets observés avant les années 90.

Malgré cette bonne dose de fraîcheur, la pluviométrie reste à un bas niveau depuis février. Il n’y a eu qu’une seule véritable perturbation depuis le début du mois, donnant généralement seulement 10 à 30mm d’eau (la moyenne tourne autour de 40/50mm en cette saison).

A noter également un bon niveau d’ensoleillement comme en février et mars. Au 15 avril, on a déjà recensé près de 150h de soleil à Aurillac, 142h à Lyon, 139h à Montélimar, 132h à Clermont-Ferrand ou encore 122h à Chambéry (la moyenne tourne autour de 80/90h en cette saison).