Sélectionner une page

Ce mois de mai sera-t-il très chaud cette année ? C’est en tout cas bien parti pour, puisque les dernières projections des modèles envisagent un épisode de chaleur durable à partir du début de semaine.

En attendant le retour de la chaleur et du soleil, la fin de semaine devrait s’avérer mitigée. Les nuages pourront encore prendre le dessus ce vendredi, mais les pluies seront rares et surtout cantonnées aux reliefs. Ce week-end, la tendance sera plutôt à l’amélioration, mais l’instabilité ne sera pas nulle sur la région. Quelques averses ou orages locaux pourront se manifester en seconde partie de journée, toujours et surtout près des reliefs des Alpes, mais plus rarement ailleurs. Néanmoins le retour d’éclaircies plus franches samedi et dimanche (notamment durant les débuts de journée) favoriseront une hausse des températures. Il fera bon dans l’ensemble puisque les maximales seront généralement comprises entre 19 et 24°.

Quelques ondées pourront tomber samedi en fin de journée près des Alpes : Modèle Arpège

Un temps durablement chaud prévu pour la mi-mai

La deuxième semaine de mai devrait s’avérer beaucoup plus chaude sur la région. Les orages diurnes devraient se faire progressivement plus rares et le soleil s’imposer plus facilement. C’est un blocage anticyclonique qui se mettra en place permettant aux températures probablement de s’envoler dès le début de semaine prochaine. Les maximales devrait vite dépasser les 25°, puis à l’horizon de mercredi prochain se rapprocher des 30°. En plein été, ce scénario nous aurait apporté une importante canicule. En mai, nous aurons le droit à des températures dignes d’un mois de juillet. Pour l’instant, il est encore difficile de connaître la fin de ce blocage, mais la situation pourrait s’avérer durable. Sans compter la sécheresse qui devrait persister, malgré les récentes pluies tombées qui resteront insuffisantes pour la nature.

Les températures seront entre 5 et 10° au dessus des normales de saison vers mercredi prochain : Modèle GFS