Sélectionner une page

Un temps très chaud va se mettre en place pour cette mi-mai. Un premier coup de chalumeau devrait intervenir mercredi, un autre est prévu pour la semaine prochaine. 

C’est déjà l’été qui se profile ! Les températures devraient grimper ces deux prochains jours. Le thermomètre déjà élevé ce lundi passera bien au-dessus des normales saisonnières dès mardi. Pour ce 10 mai, des pointes à 27/29° sont déjà prévues dans les grandes agglomérations et plaines de la région. L’instabilité deviendra de plus en plus limitée, hormis une brève averse possible très localement sur les reliefs. Mercredi, un premier pic de chaleur est attendu pour cette journée. Il fera très chaud puisque l’on attend des pointes à plus de 30°, notamment dans le nord de l’Auvergne ainsi qu’en région lyonnaise et grenobloise. Les nuits deviendront également de moins en moins fraîches au fil des jours, grâce à l’accumulation de chaleur développée en journée.

Pas de gros rafraîchissement en vue

Après le pic de mercredi, les températures devraient redescendre un peu à la faveur de quelques orages qui ne devraient toutefois pas se généraliser à l’ensemble de la région. Les averses et orages devraient rester localisés jeudi et vendredi et plutôt cantonnés d’une ligne allant du Massif-Central au Jura. L’ambiance sera souvent lourde et encore chaude. Les maximales pourront rester au-dessus des 25° dans le sud et l’est de la région. À partir du week-end, la chaleur pourrait de nouveau s’intensifier. Le soleil omniprésent devrait favoriser de hautes températures, devenant franchement élevées en début de semaine prochaine. Certains scénarios envisagent un coup de chaud notable pour la saison en cours d’ici le 20 mai (possiblement plus de 30°). Sans compter que le temps devrait rester sec et la sécheresse s’aggraver.