Sélectionner une page

Actualités

Un peu d’instabilité avant une belle fin de semaine

Petite parenthèse faiblement perturbée ces prochaines 24/36h. Quelques ondées ponctuellement orageuses pourront se déclencher dès ce mardi. Dans un premier temps surtout autour du Massif-Central pour cette fin de journée de mardi (très localement aussi vers les Alpes et le Jura). Puis plus généralement mercredi sur une grande partie de la région.

Néanmoins pas de quoi combler le gros déficit pluviométrique observé depuis février. Il ne tombera en moyenne que 5 à 20mm de précipitations près des reliefs et parfois moins ou des miettes dans les vastes plaines du nord de la région ou en Vallée du Rhône.

RAPIDE AMÉLIORATION ENTRE JEUDI ET VENDREDI

Cette tendance à l’humidité ne durera pas et la fin de semaine devrait être placée sous le soleil. Les températures continueront de progresser ces prochains jours, sauf demain mercredi où une petite baisse est attendue sur les maximales (hausse en revanche pour les minis).

Hausse des températures à partir de ce lundi

La période fraîche que nous connaissons depuis une quinzaine de jours arrive à son terme. Pour le début de semaine à venir, nous allons retrouver des températures progressivement de saison. Généralement entre 15 et 18° attendus lundi et mardi après-midi. Le risque de gel en plaine devrait également considérablement diminuer.

Cette hausse des températures sera associée à un affaiblissement du vent de nord dès ce lundi. Il sera beaucoup moins présent cette semaine et pourrait même cesser complétement d’ici le milieu de semaine.

UN TEMPS VARIABLE MALGRÉ TOUT

Si les températures seront dans l’ensemble en progression. Le temps lui, restera assez mitigé et souvent indécis. Une alternance de nuages et d’éclaircies, ponctuée d’averses devrait dominer au moins jusqu’à mercredi ou jeudi. Pour mercredi, une perturbation plus marquée pourrait affecter le sud de la région, faisant baisser ponctuellement les températures.

VERS UNE DOUCEUR UN PEU PLUS MARQUÉE EN FIN DE SEMAINE

Les dernières tendances pour la fin de semaine laissent entrevoir une douceur un peu plus significative mais sans excès. les températures pourraient dépasser à nouveau les 20° l’après-midi. En revanche, le temps pourrait rester assez incertain, même si quelques belles journées ne seront pas à exclure (à affiner).

La première quinzaine d’avril la plus fraîche depuis 25 ans

Malgré un bon ensoleillement et une faible pluviométrie. Les températures ont eu du mal à grimper ces derniers jours. La faute à des hautes pressions vissées sur le nord de l’Europe, ramenant de l’air perpétuellement frais.

On relève notamment un nombre important de jours de gel, notamment dans les plaines du nord de la région.

Par exemple 9 jours de gel déjà recensés à Vichy, c’est plus que durant tout le mois de février dernier !

Pour retrouver trace d’un début avril encore plus frais Il faut remonter au milieu des années 90, localement 1996 ou plus généralement 1994. Cette première quinzaine d’avril 2021 reste néanmoins proche de celle de 2003 (marquée également par d’importantes gelées tardives sur la région) et loin de nombreux mois d’avril encore beaucoup plus frisquets observés avant les années 90.

Malgré cette bonne dose de fraîcheur, la pluviométrie reste à un bas niveau depuis février. Il n’y a eu qu’une seule véritable perturbation depuis le début du mois, donnant généralement seulement 10 à 30mm d’eau (la moyenne tourne autour de 40/50mm en cette saison).

A noter également un bon niveau d’ensoleillement comme en février et mars. Au 15 avril, on a déjà recensé près de 150h de soleil à Aurillac, 142h à Lyon, 139h à Montélimar, 132h à Clermont-Ferrand ou encore 122h à Chambéry (la moyenne tourne autour de 80/90h en cette saison).

Fréquentes gelées ce mardi matin

Les températures ont une nouvelle fois plongé cette nuit. Le gel était quasi généralisé sur l’Auvergne ainsi que l’ouest et le nord de Rhône-Alpes.

Retour de la neige ce lundi sur les massifs

Un nouvel épisode neigeux a touché une grande partie de nos massifs ces dernières heures. Une jolie couche généralement observée dès la basse montagne. Les derniers flocons devraient cesser d’ici la fin de journée sur les Alpes.