Sélectionner une page

LA METEO EN AUVERGNE-RHONE-ALPES

Pour tout savoir savoir du temps sur la région avec passion

-> Prévisions
-> Tendances
-> Observations

La première quinzaine d’avril la plus fraîche depuis 25 ans

Malgré un bon ensoleillement et une faible pluviométrie. Les températures ont eu du mal à grimper ces derniers jours. La faute à des hautes pressions vissées sur le nord de l’Europe, ramenant de l’air perpétuellement frais.

On relève notamment un nombre important de jours de gel, notamment dans les plaines du nord de la région.

Par exemple 9 jours de gel déjà recensés à Vichy, c’est plus que durant tout le mois de février dernier !

Pour retrouver trace d’un début avril encore plus frais Il faut remonter au milieu des années 90, localement 1996 ou plus généralement 1994. Cette première quinzaine d’avril 2021 reste néanmoins proche de celle de 2003 (marquée également par d’importantes gelées tardives sur la région) et loin de nombreux mois d’avril encore beaucoup plus frisquets observés avant les années 90.

Malgré cette bonne dose de fraîcheur, la pluviométrie reste à un bas niveau depuis février. Il n’y a eu qu’une seule véritable perturbation depuis le début du mois, donnant généralement seulement 10 à 30mm d’eau (la moyenne tourne autour de 40/50mm en cette saison).

A noter également un bon niveau d’ensoleillement comme en février et mars. Au 15 avril, on a déjà recensé près de 150h de soleil à Aurillac, 142h à Lyon, 139h à Montélimar, 132h à Clermont-Ferrand ou encore 122h à Chambéry (la moyenne tourne autour de 80/90h en cette saison).

Encore de la fraicheur jusqu’au week-end, avant un redoux la semaine prochaine

La fraîcheur bien installée ces derniers jours devraient persister encore un peu. Il n’y aura pas de franc radoucissement attendu pour cette fin de semaine. Les températures resteront inférieures aux normales de saison (en moyenne 5° le matin et 17° l’après-midi pour une mi-avril).

Les gelées resteront fréquentes jusqu’à vendredi, voire samedi avant un redoux nocturne un peu plus significatif prévu pour la nuit de samedi à dimanche. Les températures diurnes resteront également fraiches au moins jusqu’à dimanche (souvent entre 10 et 15° au meilleur de la journée).

VERS UNE SEMAINE PROCHAINE PLUS DOUCE

La hausse des températures devrait se mettre en place en cours de semaine prochaine. Il n’y aura à priori pas de gros pic de chaleur ou de changement brutal dans les jours à venir. Le changement se fera probablement en douceur.

D’ici le milieu de semaine prochaine, les températures pourraient peu à peu se rapprocher des 20° l’après-midi.

Fréquentes gelées ce mardi matin

Les températures ont une nouvelle fois plongé cette nuit. Le gel était quasi généralisé sur l’Auvergne ainsi que l’ouest et le nord de Rhône-Alpes.

Retour du gel pour les prochaines nuits

Le retour de la fraîcheur et d’un ciel souvent bien dégagé devraient favoriser la progression du gel ces prochaines nuits (au moins jusqu’à jeudi). Cet épisode sera moins intense que celui de la semaine dernière.

Dès la nuit prochaine, les températures pourront plonger en-dessous de 0°, mais pas partout…! On fait le point.

Auvergne : Gel quasi généralisé au moins pour les trois prochaines nuits. Seuls les secteurs bien urbanisés et ventés de la Limagne pourront éventuellement échapper au gel. Globalement les températures pourront descendre entre -4 à 0° dans les zones de plaines. Parfois en dessous de -5° sur les hauteurs et la basse montagne.

Loire et Rhône : Le gel devrait également se généraliser également sur la Loire pour les prochaines nuits. Dans le Rhône, la région lyonnaise et le Val-de-Saône pourront être épargnés même si les valeurs pourront néanmoins se rapprocher du 0° au petit matin. Risque un peu plus marqué pour le milieu de semaine.

Ain, Isère, Savoie et Haute-Savoie : Le gel devrait dominer surtout dans les campagnes et en montagne au moins jusqu’à jeudi. Quelques exceptions, les secteurs bien ventés de la Vallée du Rhône, le bassin lémanique et aixois, ainsi éventuellement les centres urbains comme Grenoble.

Drôme et Ardèche : Le gel ne sera pas aussi prononcé que la semaine dernière. Le mistral limitera la baisse des températures et la grande Vallée du Rhône devrait rester dans le positif. Seules les vallées bien abritées du vent et les hauteurs pourront craindre du gel.

Retour de la neige ce lundi sur les massifs

Un nouvel épisode neigeux a touché une grande partie de nos massifs ces dernières heures. Une jolie couche généralement observée dès la basse montagne. Les derniers flocons devraient cesser d’ici la fin de journée sur les Alpes.

Nuit glaciale et records de froid ce jeudi

Il a gelé parfois sévèrement la nuit dernière sur la région. Plusieurs records de froid pour un mois d’avril ont été battus notamment à l’aéroport de St-Etienne, Saugues ou encore à Aubenas. Durant les prochaines heures, le fond de l’air devrait progressivement se radoucir.

Voici quelques valeurs minimales relevées cette nuit du 8 avril.

ALLIER-PUY-DE-DOME

CANTAL/HAUTE-LOIRE

LOIRE/RHONE

AIN

SAVOIE/HAUTE-SAVOIE

ISERE

DROME/ARDECHE

LE VENT DE NORD EN GRANDE FORME JUSQU’A MERCREDI

Mistral et bise seront de la partie mardi et mercredi. Dès l’arrivée du front froid prévu entre lundi et la nuit suivante, le vent de nord devrait souffler en fortes rafales sur l’essentiel de la région.

Mardi après-midi, le vent pourra dépasser fréquemment les 50 km/h avec des pointes autour de 60/70 sur l’axe Rhône/Saône et plus de 80 au sud de Montélimar. Le vent devrait peu à peu diminuer en milieu de semaine. Avec les températures orientées à la baisse, il faudrait s’attendre à un ressenti bien frisquet.

Modèle Arome pour mardi après-midi/meteociel

RETOUR SUR CETTE FIN MARS AUX ALLURES D’ÉTÉ

Rarement il avait fait aussi chaud pour un mois de mars ! Les températures ont atteint des sommets principalement entre les 29 et 31 mars.

La journée du 31 mars a vu de nombreux records de chaleur sur la région. Quelques chiffres…

AUVERGNE : JUSQU’A 28° A VICHY

Le nord de l’Auvergne s’est illustré par des températures souvent records notamment à Vichy. Ville où un vieux record mensuel datant de 1981 a été largement battu (27° en périphérie et jusqu’à 28,1° en ville).

A Clermont, le record mensuel n’a pas été battu pour un dixième ! Mais des valeurs proches également des 27° ont également été observées dans la région. Plus au sud dans le cantal et la Haute-Loire, on notera des maximales souvent autour des 25° à basse altitude, notamment dans la région de Brioude et de Monistrol.

RHONE-ALPES : RECORDS A LYON ET ANNECY

Plusieurs records de chaleurs également relevés en Rhône-Alpes. Notamment à la station de Lyon/Bron où jamais la température n’avait dépassé les 26° en mars. Record également à Annecy avec 24,5° établie à l’aéroport de Meythet.

On notera également des pointes à plus de 27° dans l’agglomération grenobloise (proches des records de mars 2001).

Maximales du mercredi 31 mars 2021 / meteociel